Liste des associations

en 1 clic
Randonnées
L’Agenda
Prairie de la Bourgeoisie
Horaires Déchèteries
La Passerelle
Les Publications
Les numéros Utiles

Boucle 10

INFOS UTILES

Départ : parking salle polyvalente

Distance : 16 km

Difficulté :

Balisage : map-Boucle 10

map-Boucle 10

EGLISE SAINT CHRISTOPHE

La partie la plus intéressante de l’église Saint-Christophe est l’abside romane. Cette abside circulaire est voûtée en cul-de-four. Deux fenêtres en plein cintre avec colonnettes à chapiteau l’éclairent. L’hémicycle est encadré de deux colonnes à chapiteaux sculptés (figures d’animaux). A l’extérieur, l’abside est consolidée par quatre contreforts colonnes, dont deux ont des chapiteaux décorés (décor végétal). Ces derniers, soudés à un dosseret, assument une fonction architecturale, et en même temps accusent les lignes verticales. Le reste de l’édifice consiste en une grande salle rectangulaire reconstruite au XIXe siècle.

 

TABERNACLE – XVIIIe S.

Le tabernacle de Vernon est daté du XVIIIe siècle. Malheureusement, il a perdu l’aileron de gauche et une partie de sa corniche. Il est pourvu de six colonnes et d’un entablement cintré au-dessus de la porte. Son décor est fait d’un triangle rayonnant dans une nuée de trophées liturgiques, et de médaillons ronds ornés des bustes du Christ et de la Vierge.

 

CHATEAU DE VERNON – XVIIe S.

La première mention d’un hommage rendu par le seigneur du Breuil de Vernon remonte à 1404. La reconstruction de la demeure au XVIIe siècle incombe à la famille de la Lande, d’extraction échevinage depuis René, trésorier du bureau des finances et maire de Poitiers en 606. En 1657 l’exercice de la moyenne justice et le droit d’apposer une litre à l’intérieur de l’église paroissiale, toute proche, sont reconnus à François de la Lande par Pierre de Brihac, vicomte de Gençay. En 1761, l’héritière du domaine épouse Louis Frotier, marquis de La Messelière. Le manoir se compose d’un corps de logis principal et de deux ailes en retour d’équerre. Une des tours rondes qui cantonnaient l’ensemble a disparu au XIXe siècle lors de l’adjonction d’une aile à l’ouest. La façade donnant sur le parc a conservé une lucarne à meneau sommée de deux volutes réunies par un fleuron stylisé. Deux linteaux de porte affichent la date de 1677.

 

PORTAIL D ‘ENTREE ET GUICHET – XVIIe S.

Un portail monumental marque l’entrée au château. Les pilastres toscans de la porte piétonne sont surmontés d’un entablement à pointes de diamant et d’un fronton brisé. Un blason y prend place au centre. La porte cochère est elle aussi, inscrite entre deux pilastres du même ordre. Elle se distingue par son arc en bossages et sa corniche. Le manoir se cache sur le côté nord de la cour rectangulaire qui s’ouvre juste derrière.

 

PUITS MEDIEVAL

LAISSEZ VOTRE AVIS !